DOPAG présente un nouveau modèle d’entrée de gamme pour le mélange dynamique

Production efficace de joints en mousse de PU avec dynamicLine E

Depuis quelques années, DOPAG s’est imposé comme l’un des principaux fournisseurs de solutions pour le mélange dynamique. Le système dynamicLine permet ainsi de produire de façon automatisée des joints en mousse de PU (selon le procédé FIPFG) pour les portes des armoires électriques, les composants automobiles ou le secteur de l’éclairage. 
 
 DOPAG passe désormais à l’étape suivante et présente un nouveau modèle d’entrée de gamme pour ces applications. Avec le nouveau système dynamicLine E, les entreprises peuvent débuter avec la technologie de mélange dynamique de façon rapide et efficace et fabriquer des joints en mousse de PU de façon automatisée. Cette série a été conçue comme une solution autonome et comprend deux tailles de cellules avec un robot linéaire 3 axes. Les clients profiteront du nouveau système « Plug-and-Play », qui ne nécessite aucun travail de préparation et est immédiatement prêt à l’emploi. De par sa conception compacte, le système prend très peu de place. Il s’intègre dans n'importe quel atelier de production et peut être transporté en un bloc. Grâce à cette solution clés en main automatisée et aux options d’équipement proposées, telles que la table coulissante, les clients peuvent réaliser sans problème toutes les applications faisant appel au mélange dynamique, notamment les applications de collage et d’enrobage, en plus du moussage d’étanchéité.

Le nouveau système dynamicLine E est conçu pour l’application efficace de mousses d’étanchéité sur des composants de structure simple. L'application de fins cordons d’étanchéité sur des structures complexes ou multidimensionnelles reste du ressort du système dynamicLine, plus performant. 
 
« Nous sommes ravis de pouvoir déjà présenter cette nouvelle innovation dans un laps de temps aussi court », a déclaré Daniel Geier, directeur technique chez DOPAG. « La demande croissante que nous avons constatée sur ce segment ces dernières années montre que cette technologie s’impose progressivement dans le monde entier. »